Mise à jour importante : Le 15 novembre, le conseil d’administration de la SP s’est réuni pour voter sur les changements proposés. Consultez la rubrique « Recent updates » (Mises à jour récentes) sur notre page d’accueil pour plus de détails.

Aperçu des options proposées dans le cadre du régime

De vastes analyses menées par des experts indépendants confirment que le régime d‘OMERS actuel n’est pas viable, de même qu’un peu anachronique, étant donné l’environnement changeant des régimes de retraite. Plus particulièrement :

  • Les coûts associés au régime continueront à augmenter au fil du temps, ce qui le rendra plus coûteux et moins attirant pour les employeurs et les participants actuels et futurs. 
  • Le régime contient actuellement des dispositions qui ne fonctionnent plus pour la grande majorité des participants en raison de parcours professionnels changeants, des espérances de vie plus longues et des modifications apportées au Régime de pensions du Canada. 

L’objectif de l’Examen complet du régime est de déterminer s’il existe un meilleur moyen de satisfaire à notre promesse en matière de retraite. Comme vous pourrez le constater, aucune prestation n’a été complètement supprimée du régime. Ensemble, les options proposées sont censées moderniser le régime, c’est-à-dire améliorer sa durabilité et faire en sorte que les retraites demeurent pertinentes et abordables pour les générations futures.
 
Pour faire suite à une révision intense de huit mois, incluant des discussions régulières avec des commanditaires et autres parties prenantes, le conseil d’administration de la SP a défini les options dans le cadre du régime ci-après, à faire l’objet de consultations et d’un examen plus approfondis : 

Cliquez sur l’un des liens ci-dessus pour en apprendre davantage sur chacune des options proposées dans le cadre du régime. 

Points clé à prendre en considération

Pendant que vous soupesez les options, il est utile de garder certains points clé à l’esprit :
  • À ce stade, aucune modification n’a été confirmée. Le conseil d’administration de la SP se prononcera sur les modifications finales en novembre, après une consultation plus vaste. Comme toujours, les modifications au régime exigent un vote positif des deux tiers du conseil d’administration de la SP, et n’entreront vraisemblablement pas en vigueur avant le 1er janvier 2021.
  • Si le conseil d’administration de la SP approuve l’une des options proposées en novembre, les modifications approuvées ne s’appliqueront qu’aux prestations accumulées (acquises) après la date de prise d’effet de la modification. Les règles actuelles s’appliqueront à toutes les prestations accumulées avant la date de prise d’effet. 
  • Les modifications n’affecteront pas les retraités actuels ou les participants qui prennent leur retraite avant la date de prise d’effet. En aucun cas ne réduira-t-on les prestations accumulées avant la date de prise d’effet.