Vos cotisations

Vous verserez un pourcentage de vos gains pour aider à payer pour votre rente future. Votre employeur versera un montant équivalent. Ces cotisations financeront une partie de votre rente. Les gains en investissement de la caisse d’OMERS financeront le reste.

Vos cotisations au régime d’OMERS réduiront votre revenu imposable. Les sommes que vous cotisez pour acheter un congé ou un service antérieur peuvent aussi réduire votre revenu imposable.

Les cotisations sont moindres pour les salaires jusqu’à concurrence du plafond des gains du Régime de pensions du Canada (RPC), et supérieures pour les salaires dépassant le plafond des gains du RPC.

Pour maintenir le régime pleinement financé, la Société de promotion d’OMERS modifie périodiquement les taux de cotisation. Allez à omers.com ou communiquez avec le Service à la clientèle d’OMERS pour obtenir les taux de cotisation en vigueur.

Remarques :
Votre rente est immédiatement immobilisée lorsque vous adhérez au régime d’OMERS – vous commencez immédiatement à cumuler une rente et avez droit à des prestations. Lorsque votre rente est immobilisée, vous devez l’utiliser comme revenu de retraite futur. Vous ne pouvez pas encaisser la valeur de votre rente ou de vos cotisations, sauf dans de très rares cas.

Si vous quittez votre employeur, prenez votre retraite ou décédez avant de prendre votre retraite, le remboursement selon la règle des 50 % s’applique. Toute cotisation excédentaire sera remboursée.

Allégement fiscal

Le régime de retraite à prestations déterminées d’OMERS constitue une forme d’épargne des plus avantageuses du point de vue fiscal.

En vertu de la Loi de l’impôt sur le revenu, le gouvernement fédéral vous offre un allégement fiscal sur les cotisations que vous versez à OMERS.
  • Vous contribuez à raison d’un pourcentage de votre rémunération pour aider à payer votre rente future d’OMERS.
  • Votre employeur déduit ces cotisations de votre revenu brut, ce qui réduit votre revenu imposable, le montant du revenu sur lequel vous payez des impôts. Par conséquent, au cours de l’année, le revenu sur lequel vous payez des impôts aura été réduit par le montant de vos cotisations de rente.
  • C’est comme cotiser à un REER, sauf que votre employeur réduit votre impôt immédiatement, de sorte que vous ne devez pas attendre jusqu’à ce que vous produisiez votre déclaration de revenus pour pouvoir en bénéficier.
  • Votre employeur contribue également, et ce pour un montant égal. Ces contributions ne constituent pas un avantage imposable, vous ne devez donc pas les compter comme un revenu.
  • Au départ à la retraite, lorsque vous commencez à toucher votre rente d’OMERS, l’impôt sur le revenu sera appliqué sur vos paiements. Cependant, dans la plupart des cas, le taux d’imposition marginal sera moins élevé que lorsque vous étiez employé.